top of page

Saisie et kuzushi en Aïkido ?

Dans notre école, nous travaillons sur trois niveaux de saisies.

Le premier en statique, après une saisie ferme, pour apprendre à UKE à diriger le point de saisie à l'endroit souhaité, poignets, coudes, épaules ou centre de Tori

Le second est le même à effectuer dans la saisie, avant qu'elle ne soit ferme.

Le troisème, s'effectue en effectuant un mouvement linéaire pendant qu'UKE tente de saisir, en suivant le mouvementproposé parTORI.

  • Dans le premier exercice TORI apprend à ressentir la direction donnée par la saisie d'UKE

  • Le second apprend à TORI à anticiper la saisie et à effectuer un mouvement permettant un déséquilibre d'UKE.

  • Le dernier et troisième exercice se réalise dans un mouvement fluide, en obligeant UKE à suivre la proposition de saisie et ainsi de provoquer son déséquilibre naturellement, sans autre action de la part de TORI.

Le plus difficile dans cette série d'exercices, est d'arriver à être présents, pshychiquement mais de ne pas donner de ressenti physique à UKE, devenir comme un fantôme, être là, sans être là ! (ghost body)

Un sacré challenge à réaliser, mais quel sensation de facilité, quand on y arrive.

UKE, ne sentant rien, n'ayant aucun point d'appui, est déséquilibré très facilement, pour ne pas dire trop facilement.

Cela vous intrigue, venez nous rejoindre pour essayer !

La seule manière de connaître le goût de quelque chose est de le gouter :-)

Marc.



Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page